Page d'accueil
Introduction
18 mars 1999
ICC99
15 août 1999
CAGE
Brevets
Sommaire Festival

15 août 1999
 
 

Manifestations contre les expérimentations d'OGM à Aalter
 
 


Extrait du journal télévisé de la RTBF - www.rtbf.be/JT/

Manifestations contre les expérimentations OGM 

Lundi 16 août 1999 - Marie-Pierre Deghaye 
 
 

Et toujours à propos de l'alimentation, ce week-end pour la première fois en Belgique, des militants opposés aux plantes génétiquement modifiées ont envahi un champ d'expérimentation où l'on pratique des tests de plantes génétiques. En Angleterre, ces sites ne sont plus tenus secrets. Qu'en est-il chez nous ? 

Le mouvement pour une agriculture juste et responsable manifestait ce week-end en Flandre. Leur cible était la firme "Plants genetic systems" , une société qui teste les modifications génétiques du colza. 

Ce coup de colère survient au moment où la Grande-Bretagne publie les sites où se déroulent précisément les expérimentations. 

William Moens , chef de service biosécurité et biotechnologie Institut de la santé publique 
"La localisation précise n'est pas mentionnée parce que les autorités, jusqu'à présent, ont estimé que ce n'était pas une information susceptible d'informer correctement le public et d'autre part, il fallait se prémunir contre des manoeuvres d'écoterrorrisme."
Les autorités veulent éviter l'écoterrorisme. Pourtant une directive européenne oblige les pays pratiquant l'expérimentation génétique sur les plantes de faire connaître l'endroit du testing et la plante testée. 

La Belgique le fait, mais pour les lieux d'expérimentation, elle se limite à la province. 

Le citoyen ne connaît pas la localisation précise des tests, contre la volonté des firmes privées, qui jouent la transparence. 

"Au moment où le demandeur d'autorisation introduit son dossier, il fait une proposition des données de ce dossier qui, selon lui, sont confidentielles."
Il arrive souvent que la plupart des firmes qui pratiquent l'OGM, demande une partie confidentielle dans leur dossier ? 
"En moyenne, c'est un dossier sur deux. Mais jusqu'à présent, aucune firme n'a jamais demandé de considérer l'endroit d'expérimentation comme confidentiel."
En Belgique, une dizaine de firmes privées seulement font des tests sur des organismes génétiquement modifiés. La plupart de ces firmes choisissent de dialoguer avec les agriculteurs ou les citoyens curieux. Les autorités belges, elles, choisissent la prudence.

 
 Page d'accueil
Introduction
18 mars 1999
ICC99
15 août 1999
CAGE
Brevets
Sommaire Festival