Paged'accueil
 DesOGM dans votre assiète
 
20.11.1999
Bruxelles
20.11.1999
Liège
20.11.1999
Namur
 
Janvier2000
Alertemétro...
1.Un CAGE...
 2.Chronologie
 
20.11.1999
Arlon
20.11.1999
Brugge
20.11.1999
Tournai
 
1avril 2000 
Dupoisson...

MARQUONS NOTRE REFUS desO.G.M.

CAGE (Collectif d'ActionGènEthique)
Risque d'OGM
Que faire ?
Nous nous organisonspour
Matériel decampagne

 
 
 
CAGE(Collectif d'Action GènEthique)

Le CAGE est un collectif de personnesréunies par une prise de conscience : ce ne sont pas les OGM quisont inévitables, mais bien les conséquences sociales etpolitiques désastreuses de leur imposition. Sans parler de leursretombées sanitaires et environnementales dont de plus en plus d'étudessoulignent l'ampleur et les menaces. Notre démarche vise ànous opposer au fait accompli organisé par le secteur de l'agri-businesset au "laisser faire" complaisant des administrations publiques de contrôleet des gouvernements. En Belgique pas plus qu'ailleurs nous n'acceptonsl'introduction du génie génétique dans notre alimentationet notre environnement.
Contact CAGE - r. de laClé, 8, B-1000 Tél:02/219.58.89 (rép.)
intercage@voila.fr- www.collectifs.net/sbb/cage/cage1.htm
Liste CAGE Si vous voulezêtre tenu au courant de nos activités envoyer un email àcage-subscribe@collectifs.net pour vous abonnez à la liste dontl'adresse est cage@collectifs.net

Liste Intercage Si vous souhaitezparticipez à nos activités envoyer un email à intercage-subscribe@collectifs.netpour vous abonnez à la liste dont l'adresse est intercage@collectifs.net


Une campagne deresponsabilité civile non violente
Risqued'OGM

L'introduction du génie génétiquedans l'agriculture et dans notre alimentation participe d'un mouvementmondial de recul de la souveraineté et de dépendance accrue:
 
  • du Sud vers le Nord: l'alibi alimentaire misen avant par les multinationales pour justifier la production des OGM estun leurre. La faim et la souveraineté alimentaire ne sont pas desproblèmes techniques mais des problèmes politiques et lesrecherches financées par les multinationales sont dirigéespar les seul critères de profit.
  • des paysans envers les industries agro-alimentaires(Monsanto, Dupont, Cargill,…), qui obéissent uniquement àune logique productiviste où le mode de vie rural et l'environnementsont toujours perdants.
  • des citoyens envers les marchés : cettedépendance est occultée par les débats techniquesdes experts et scientifiques alors même que le choix et l'orientationdes recherches scientifiques sont de plus en plus dictés par desgrandes firmes privées.
  • de la politique envers l'économie.


La transgenèse participe d'une fuite enavant technologique dans une agriculture toujours plus industrialisée,déshumanisée et uniformisée dont plus personne neveut. Cette dernière est responsable de nuisances, d'excédents,de malnutrition et de ruine en augmentations constantes.

Les théories en vogue parmi les généticienssont simplistes, dépassées et imprécises. Elles relèventd'une conception étriquée du génome, selon laquellele gène transmet "sa" caractéristique, or on ne peut ni déterminerque tel gène "possède" telle caractéristique ni exclureque la "disposition" des gènes ait une influence. Les gènesne sont pas des unités isolées en simple correspondance l'unà l'autre. Nos connaissances lacunaires des interactions en jeune permettent pas de comprendre exactement les conséquences de latransgenèse.

Les conséquences sociales, environnementaleset sanitaires de ces "disséminations volontaires d'OGM dans l'environnement"sont inestimables. Les risques sanitaires sont : de nouvelles toxines etdes allergènes dans notre alimentation, des maladies plus virulenteset des bactéries résistantes aux antibiotiques. Les risquesenvironnementaux : des mauvaises herbes super-tolérantes et de "super-accidents",une perte de la biodiversité et une rupture des équilibresnaturels.

Trop souvent, en fait de “débat”on assiste à une mise en scène, où le citoyen n’intervientque pour valider des choix et des questionnements préétablis.Que l’on cesse de faire croire que l’introduction des OGM est irrémédiable.Le droit à la transparence ne consiste pas à se rendre compteque les magasins regorgent de produits contaminés... et àdevoir s’y résigner.
 
 

Etiquetons aujourd’hui, pour que rienne doive l’être demain!

 

Quefaire ?

 
  • Formez des groupements d’achats.

  •  
  • Panier des alternatives ! Consommez localet de saison, des produits issus de l’agriculture biologique et du commerceéquitable. Apprenez à connaître les labels de qualitérégionaux.

  •  
  • Interpellez votre supermarché.

  •  
  • Faites usage des autocollants: appliquéssur les produits contaminés, ils permettent de s’opposer au faitaccompli, ils mettent en cause la responsabilité des sociétésqui en inondent les rayons, ils avertissent les autres consommateurs et,parfois, ils  donnent l’occasion de discuter avec le personnel etles gérants.

  •  
  • Quelques ami(e)s, une poignée d’autocollants,un peu d’imagination et beaucoup de bonne humeur... vous voilà partispour  un après-midi de marquage collectif et convivial !
  •  
    Lorsque l’on ne peut faire qu’un peu,ne rien faire est une grande erreur.
    Nousnous organisons pour

     
  • Un monde sans OGM.

  •  
  • Dans l’immédiat, une interdiction desOGM dans le secteur agricole (y compris dans l’alimentation animale) etde leur dissémination dans l’environnement.

  •  
  • Restituer à toutes les manifestationsdu vivant (intellectuelles, culturelles et organiques) leur nature inappropriablepar quelque moyen que ce soit.

  •  
  • Le maintien et la valorisation d’une agriculturepaysanne et d’une production de qualité.

  •  
  • Une réappropriation collective dessciences en tant que projets de recherche lucides construits par en bas.

  •  

     

     

    Matérielde campagne

    Pochette en format PDF Recto/ Verso
    Pour y parvenir, c'est trèssimple, imprimer les deux faces, placer les, têtes béchessur un A4. Photocopier 2 fois en réduction A3 -> A4 (71 %). Placerces deux pages sur un A4. Photocopier en recto verso. Vous avez maintenantun A4 imprimé au recto et au verso, il ne reste plus qu'a le découperpour obtenir 4 pochettes, à plier pour y glisser quelques autocollants.


    Autocollant

    Vous pouvez nous aider ou obtenirdes autocollants, en versant un montant selon vos possibilités,sur le compte n°000-0681659-40 avec la communication: envoyez-moi ...autocollants.
    Mille autocollants  nous coûtent600 fr. 
    Spécial fauché: contactez-nous.
    Quelques transnationales nous imposentleur menu !
     
     
    DesOGM dans votre assiète
     
     
    Paged'accueil
      
    20.11.1999
    Bruxelles
    20.11.1999
    Liège
    20.11.1999
    Namur
     
    Janvier2000
    Alertemétro...
    2.Chronologie
     
     
    1.Un CAGE...
      
    20.11.1999
    Arlon
    20.11.1999
    Brugge
    20.11.1999
    Tournai
     
    1avril 2000 
    Dupoisson...